Contour & Highlight (pour les nuls)

Booooonjour bonjour !

Aujourd’hui je vais revenir sur la tendance maquillage qui a envahi la beauty sphère et qui est devenu un incontournable : le contouring et l’highlighting. Impossible de passer à côté depuis deux bonnes années, cette technique de makeup a même fini par envahir les supermarchés tant elle est devenue populaire (merci les Kardash’). Maintenant tu peux tout contourer & highlighter : ton visage, tes boobs, tes abdos, ton booty, tes jambes, tes pieds… Même tes oreilles (si si, j’te jure, on en est là). Moi, je vais me contenter de revenir sur comment contourer & highlighter correctement ton joli petit visage sans ressembler à… bah, à rien, en fait.

Avant de commencer, je précise que cette technique dépend de la forme du visage, des parties qu’on souhaite ou non mettre en avant… Je vais simplement pointer du doigt les zones les plus communes où appliquer chaque produit.

CONTOURING

Le contouring permet de structurer, de créer, d’affiner, de diminuer une partie de son visage en y créant une ombre (plus ou moins) marquée. Il faudra donc avoir une couleur (crème, poudre, liquide… il y en a pour tous les goûts) plus foncée que ta carnation (souvent 3 à 4 tons), et ne devra, dans l’idéale, pas être une couleur trop chaude (la couleur chaude étant plus réservée au bronzer, la couleur froide a un effet plus naturel). Ah, et oui, le contouring et le bronzing sont deux techniques bien différentes (+ le bronzer est souvent irisé, contrairement au contour qui devra être matte). Maintenant qu’on a la base, voyons où contourer.

  1. Le front. Si, comme moi, ton front ressemble à un écran géant, cette technique te plaira fortement. Le but étant de mettre ton contour sur le haut de ton front, le long de ta ligne de cheveux, afin de créer une ombre qui donnera l’illusion que ta ligne de cheveux est plus basse, que ton front est plus bas, donc plus petit. Si tu n’as pas ce problème, tu peux quand même le faire en concentrant le contouring sur les tempes.
  2. Le nez. Il faudra mettre ton contour sur les côtés de l’arête du nez, ainsi que sur l’arrondi du nez, après tout dépend de ton nez et la forme que tu veux lui donner. (perso, je ne le fais jamais parce que t’façon avec le nez que je me paie, c’est pas du contouring qu’il me faut, c’est un miracle de Mère Nature).
  3. Le creux des joues. Tu peux avoir déjà cette partie plus ou moins marquée. Si c’est le cas, tu n’auras qu’à suivre le creux naturel que tu as, si ce n’est pas le cas, tu feras ta plus belle fishface afin de voir où placer ton produit. Attention à ne pas trop descendre ton contour. Le but est de le laisser le plus dans le creux possible afin qu’il ait un effet affinant et qu’il lift les joues (ce qui aura l’effet inverse si tu le mets trop bas, once again : ce n’est pas un bronzer).
  4. Le bas du visage : Tu as un double menton ? Tu as le bas du visage pas très dessiné ? CON-TOUR sister ! Placé juste en dessous du menton, ton contour donnera l’illusion d’un menton plus fin (attention ; astuce non garantie si tu es un Bogdanov, désoleyy). Sur l’os de la mâchoire, il donnera un effet plus dessiné. MAGIQUE.

Après avoir contouré, rien ne t’empêche de venir mettre du bronzer (bon, pas 3 tonnes non plus, parce que tu seras déjà bien colorée avec ça et le but n’est pas de ressembler à un Umpa Lumpa). Il pourra permettre de bien finir de fondre, de fixer (si tu as choisi un produit crème/liquide) et d’estomper le contour afin de créer un teint harmonieux. Dernière astuce : si tu choisis une texture crème, pense à ne pas fixer ton teint avec de la poudre, le produit s’estompera mieux ainsi !

HIGHLIGHTING

Contrairement au contouring, l’highlighting va servir à mettre en avant une partie du visage, à la bomber. Il servira d’effet de contraste au contouring. Il faudra donc un produit (là aussi de la texture que tu veux) plus clair que ta carnation (3 à 4 tons là aussi, et si t’es déjà plus blanche que blanche comme moi, bah c’est pas d’bol mais je compatis). Maintenant, où highlighter ?

  1. Le front. Oui, mais le bas, cette fois. Attention, si tu as un front proéminent, cette technique a pour but d’agrandir la zone, donc le mieux est d’y aller principalement vers le début des sourcils (entre et légèrement au dessus). Si au contraire tu as un petit front, alors mon amie, tu peux te lâcher et remonter tout ça jusqu’aux cieux (oui, bon, ptêtre pas non plus).
  2. Le nez. Mais l’arête du nez. Là encore suivant la partie de ton nez que tu veux mettre plus en avant, tu peux en mettre seulement sur le bout du nez ou carrément sur toute la longueur.
  3. Le dessous de l’oeil/haut des pommettes. Tu vas venir légèrement en dessous de là où tu as mis ton anti-cernes, faire un joli triangle (toutes ces années de maths te serviront au moins à ça) et si tu te démerdes bien, ton triangle descendra jusqu’en haut de tes pommettes, juste au dessus de ton contouring. Alors oui, il faut y aller, je te l’accorde, mais c’est le but.
  4. Pli du sourire. Alors déjà, je n’ai AUCUNE idée de comment s’appelle cette partie. En gros, c’est le pli plus ou moins prononcé que tu as quand tu souris. S’il est très prononcé (comme chez moi où on ne voit que ça & qui est fortement laid), tu peux venir diminuer l’ombre naturelle à grands coups d’highlight.
  5. Bas du visage. Juste en dessous de là où tu as contouré tes joues. En gros, entre ton contour des joues & ton contour de la mâchoire. Bon, après, c’est pas ultra nécessaire non plus, hein, ça peut juste donner un effet plus « clean » à ton contour.
  6. L’arc de cupidon. Tu sais, cette petite zone trop choupi, plus ou moins définie elle aussi, qui peut également donner l’effet d’une lèvres supérieure plus fournie. En mettant un highlight juste ici, elle aura un effet plus liftée donc plus grosse.
  7. Le menton. Sur le bombé du menton, pour être plus exacte. Il va venir apporter de la lumière et aura d’autant plus d’effet si tu as contouré le bas de ton visage (là encore, Bogdanov s’abstenir. C’est pas moi qui fait les règles).

Pour parfaire encore plus ton effet « hightlight« , tu peux utiliser la technique du baking/cooking (NON je ne vais pas te proposer de te mettre la tête dans un four à 180°), technique empruntée au fabuleux monde des Drag Queen et qui consiste à mettre de la poudre translucide en masse (de préférence avec une éponge style beauty blender) sur les zones d’highlight et d’attendre plusieurs minutes (~10 minutes c’est pas mal) que le produit absorbe la poudre avant d’enlever le surplus avec un pinceau, pour avoir un effet encore plus défini et clair. Il peut également servir à corriger un contour un peu trop bas (sur les joues, par exemple). Après tout ça, tu peux venir avec un vrai highlighter irisé/pailleté pour accentuer tout ça et briller comme une licorne fabuleuse.

Merci d’admirer ces magnifiques petits traits dessinés par mes soins avec much love.

Où y trouver ?

De nombreuses marques ont lancées leurs kits de contour & highlight, il est donc facile d’en trouver un peu partout et pour tous les budgets (il est aussi possible d’acheter séparément un FDT/correcteur plus clair/plus foncé, ça fait tout aussi bien le job). Quelques adresses avec de bons kits ;

Voilà, tu as à présent toutes les clés pour être la Queen du contouring & highlighting ! Tu peux sortir te la péter avec ton visage aiguisé tel un couteau et éblouir ce triste monde (et cuter les haters grâce à ton contouring super pointu).

J’espère que cet article te sera utile et qu’il t’aura, qui sait, appris 2-3 petits trucs 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s